Agriculture: La fondation Soland à la rencontre de ses partenaires

Cameroun - Agriculture. SUD,La fondation Soland à la rencontre de ses partenaires

cameroun24.net - Une équipe de la fondation Soland a effectué une descente dans la ville portuaire le 12 juillet dernier, en vue de présenter le projet à certains potentiels partenaires locaux aux rangs desquels la société Telcar cocoa Ltd spécialisée dans la commercialisation du cacao, après la longue tournée Européenne d’il y a quelque mois seulement.

C’est un objectif phare pour Hubert Afoumou  président  fondateur  de Soland,  d’élargir le champ des  membres  de la fondation et par la même occasion celui des partenaires. Car pour lui, il est question de mener des actions de développement qui puissent être directement profitables par les populations à la base.

Ainsi, en compagnie du président du forum des chefs traditionnels du Sud Cameroun sa majesté René Désiré Effa, Hubert Afoumou  a rencontré les responsables de Tel car cocoa une société spécialisée dans la commercialisation du cacao. Il a été question d’apprécier ensemble les axes possibles d’un  partenariat durable.

Aujourd’hui selon Roland Besong Arrey responsable du programme de durabilité, Telcar  est résolument engagé dans l’accompagnement des planteurs de cacao jusqu’à la certification. Car, 2020 c’est pour demain, année à laquelle ne sera commercialisé dans le marché de l’union européenne que des fèves issues des plantations certifiées.

A cet effet, Telcar s’intéresse à la formation des planteurs, au développement des communautés et à celui des plantations. Ceci passe par l’amélioration des conditions de vie des planteurs et surtout l’usage des bonnes pratiques. Tout ceci va se faire à travers des plantations écoles, l’analyse des besoins des communautés. A travers le programme Coop-Academy, un programme du consortium Cargill, un accent sera mis sur la formation des coopératives. Il sera question pour la phase pilote d’établir environ 250 sociétés coopératives dans un délai de 3 ans.

Il sera question également  d’établir une cartographie globale des plantations en vue d’un meilleur suivi. Programme qui entre en droite ligne avec la visée de la fondation Soland, et aujourd’hui les activités tournent autour d’une agro-forêt constituée des mangues sauvages, de safoutiers, de Ndjansan et naturellement des cacaoyers. Et selon le président de Soland, le volet cacaoyer occupe une place importante dans ce vaste projet, et pour cela il a reçu l’aval des chefs traditionnels de la région du Sud, garant des terres et de l’histoire.

D’où cette signature d’une convention de collaboration des chefs avec la fondation Soland effectuée il y a quelques mois. Les exploitations familiales sont le crédo de Soland, d’où l’appui au suivi des plantations et à la formation des planteurs principaux acteurs du projet. Il sera question dans les prochains mois d’une mise sur pied d’une pépinière géante de pourvoir les planteurs en plants de cacaoyer de bonne qualité.

L’engagement de la chefferie traditionnel dans cette idée selon sa majesté René Désiré Effa vise à intéresser plus de jeunes gens, pleins de force de travail qui peuvent alors suppléer leurs parents affaiblis aujourd’hui. Il sera question de renouveler les plantations anciennes et d’œuvrer à la création d’autres adaptées aux conditions et aux réalités du commerce internationale.

Après ces présentations, l’équipe de la fondation Soland  a visité les autres directions de la société Telcar cocoa Ltd pour de plus amples informations. La suite c’était des rencontres avec d’autres structures importantes  dans la ville de Douala. Le président de la fondation Soland  par la suite a rencontré  d’autres organisations internationales et les missions diplomatiques. En somme, des meilleures perspectives pour cette fondation qui n’a que 4 ans d’âge et qui dispose déjà des antennes dans l’hexagone.  Comme pour dire, terre généreuse, gens solidaires. 

  • Jacques Pierre SEH | Cameroun24.net 
  • Publié : Mercredi le 20 Juillet 2016 11:49:49